ven. Sep 17th, 2021

Vous venez de recevoir une proposition chiffrée pour travailler dans une nouvelle entreprise sur un poste d’encadrement. C’est vraiment le poste que vous rêviez d’occuper depuis longtemps. Le salaire que l’on vous propose ne correspond pas vraiment à vos attentes. Vous aimeriez bien le négocier à la hausse mais en même temps, vous n’avez pas envie de braquer le recruteur au risque de passer à côté du job. Voici 3 conseils pour obtenir ce que vous voulez.

Avoir la capacité de négocier

Il est très important d’apprendre à négocier votre salaire pour un nouvel emploi. La capacité de négocier peut faire la différence entre obtenir un emploi et le perdre. Vous pouvez constater que le salaire qui vous a été proposé était bien inférieur à celui d’une autre personne ayant les mêmes qualifications. Il est temps de montrer votre capacité à défendre vos intérêts de façon constructive. En fait, cela peut être un facteur déterminant dans le fait que vous soyez embauché ou non.

Négocier les termes du contrat

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, négocier les termes du contrat vous permettra d’être embauché plus facilement. Avant d’entamer le processus de concertation, vous devez rassembler autant d’informations que possible sur le poste auquel vous postulez. Cela inclut toute information qui peut vous aider à déterminer la fourchette de salaire pour l’emploi et les responsabilités attachées au poste.

Toutefois, vous devez être raisonnable. Si l’entreprise vous offre une bonne rémunération et que vous pensez que vous pourriez raisonnablement demander une augmentation, il peut être dans votre intérêt de discuter le montant qui vous est proposé. Par exemple, si vous savez que dans les trois prochaines années, vous prévoyez de gagner beaucoup plus d’argent, plutôt que de demander une petite augmentation de salaire, négociez votre contrat. En revanche, si vous êtes certain de pouvoir bénéficier d’une importante promotion dans un avenir proche, vous ne devez pas craindre de demander une augmentation substantielle dès maintenant.

Vous devez tenir compte de la manière dont l’entreprise prévoit de vous rémunérer pour les années de travail à venir. La plupart des entreprises offrent un certain type d’avantage aux employés de longue date. Dans certains cas, cet avantage peut constituer une part importante de votre salaire actuel. Cela passe par exemple par l’octroi d’une voiture de fonction.

Ne pas être trop gourmand

L’une des façons de rendre votre futur employeur heureux est de lui proposer de réaliser un plus grand nombre de projets sur une plus longue période en échange d’un salaire de départ plus élevé. Vous pouvez obtenir un salaire de départ plus élevé en réussissant à avoir de bons résultats dans votre nouvel emploi.

Evitez d’être trop dur en affaires. Il ne faut pas que la négociation donne à l’employeur le sentiment que vous êtes intraitables car cela pourrait le décourager de vous embaucher. Vous devez toujours rester ouvert à la discussion et vous montrer prêt à faire des concessions. Sans ces concessions, l’offre initiale pourrait tomber à l’eau et vous laisser sans poste à pourvoir.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *