mar. Nov 30th, 2021

Que doit savoir l’installateur moyen sur l’optique de projection, au-delà de la spécification d’une certaine longueur focale pour une portée de projection et une taille d’image spécifiques ? La réponse est simple : plus vous comprendrez comment l’objectif du projecteur affecte la qualité de l’image projetée, plus vous serez à même de choisir le bon projecteur.

Dans la plupart des cas, l’objectif fourni avec un projecteur donné est le seul qu’il puisse utiliser, et vous pourriez penser : “Et alors ? L’objectif qu’il a est l’objectif qu’il a”. Même si vous ne pouvez pas changer l’optique de ces projecteurs, vous devez tout de même comprendre comment les performances de cet objectif peuvent être améliorées en comprenant ses capacités. Les objectifs du projecteur, ainsi que la qualité et les caractéristiques de ces objectifs, peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de l’image projetée.

Rapport de projection et plage de zoom

Lors du choix d’un objectif, son rapport de projection est un facteur important. Le rapport de projection est le rapport entre la distance entre l’objectif et l’écran (projection) et la largeur de l’écran. Un rapport de projection plus faible se traduit par une distance de projection plus courte. Le rapport de projection d’un objectif à zoom variable peut être ajusté, par exemple de 1,4:1 (grand angle) à 2,73:1 (téléobjectif), ce qui signifie que la plage de zoom est d’environ 2,1.

L’objectif de nombreux projecteurs home cinéma 3LCD et LCoS a une plage de zoom de 2:1. Selon le rapport de projection de l’objectif, pour un écran de 100″ de diagonale 16:9, cela signifie que le projecteur pourrait être monté entre 10,5 pieds et 21 pieds de distance. Apprenez en plus sur https://videoprojecteur.eu/ !

Comment la portée du zoom affecte la luminosité

Lorsque vous achetez des projecteurs de cinéma maison, bien sûr, la luminosité, définie ici en tant que Lumens, est l’une des spécifications les plus évidentes que vous voyez. Ce qui est intéressant, c’est qu’en fonction de la façon dont vous installez votre projecteur, la luminosité peut varier de plus de 30 %.

Comme je l’ai mentionné précédemment, l’emplacement d’un projecteur ainsi que la portée et la qualité de l’objectif peuvent avoir un impact notable sur le rendement lumineux. Lorsqu’un objectif est en mode grand angle (la plus grande image qu’il est capable de produire à partir d’une distance spécifique), il produit plus de lumens et lorsqu’il est en mode téléobjectif, il en produit moins.

Un objectif avec un rapport 2:1 peut offrir une grande flexibilité de placement, mais n’oubliez pas que si vous le montez à 10,5 pieds de l’écran, le projecteur produira plus de lumière (lumens) que s’il est monté à 21 pieds.

Il n’y a pas de formule simple et directe, car la conception d’un objectif a un impact sur la quantité réelle de changement de luminosité, mais avec un objectif 2:1, cela pourrait être jusqu’à 30%.

En revanche, si le projecteur est équipé d’un objectif beaucoup plus limité, par exemple avec un rapport de zoom de 1,2:1, la variation de luminosité d’un “extrême” à l’autre devient minime et n’est pas à prendre en considération.

La plupart des projecteurs DLP ont un objectif de zoom limité (1,1:1 à 1,3:1), il n’y a donc pas lieu de s’en préoccuper. Mais avec les projecteurs 3LCD et LCoS, où tous semblent avoir au moins 1,5:1, et la plupart sont autour de 2:1, l’endroit où vous placez le projecteur peut avoir une grande importance.

Objectif à focale ultra-courte

Un projecteur à focale ultra-courte présente de nombreux avantages, mais pour les besoins de cet article, nous allons nous concentrer sur les avantages des objectifs à focale ultra-courte.

Avec les projecteurs à focale ultra-courte, il n’y a pas de risque que quelqu’un interrompe le contenu projeté en marchant devant et en brisant le chemin lumineux des protecteurs, projetant ainsi des ombres sur l’écran. Vous pouvez également utiliser les lentilles à focale ultra-courte pour créer une zone visuelle plus propre et plus homogène, sans obstruction des sièges, afin d’optimiser l’espace.

Il n’y a plus de projecteurs au-dessus de votre tête pour maintenir la ligne de visée lorsque l’espace est restreint, ce qui vous donne une gamme d’options pour l’installation. Que vous aménagiez un espace confiné, les lentilles d’un projecteur à focale ultra-courte typique peuvent afficher une image jusqu’à 120″ à moins d’un mètre de distance. Un objectif UST combiné à un écran rejetant la lumière ambiante est une excellente solution pour un environnement avec une grande quantité de lumière ambiante.

Les objectifs à ultra-courte portée sont disponibles pour de nombreux projecteurs à objectifs interchangeables, mais ils sont généralement plus chers qu’un objectif standard. Cela est dû à la complexité de l’optique nécessaire pour projeter une image non déformée à un angle extrême. C’est également la raison pour laquelle un projecteur UST ou “Laser TV” coûte généralement plus cher qu’un projecteur standard ayant les mêmes performances. Les objectifs à focale ultra-courte offrent généralement peu ou pas de plage de zoom et ont un rapport de projection de 0,37:1 ou moins.

Objectifs à courte focale

Les objectifs à courte focale peuvent projeter des images plus grandes à partir d’une distance plus courte qu’un objectif standard, par exemple environ 120 pouces à partir d’une distance de moins de 8 pieds. Si une grande image est souhaitée dans une salle peu profonde ou si le projecteur doit être placé en face des spectateurs, ce type d’objectif est une excellente option. Un objectif dont le rapport de projection est compris entre 0,38:1 et 1,4:1 est considéré comme un objectif à courte portée.

Lentilles à portée standard

Les projecteurs équipés d’objectifs à focale standard sont souvent moins chers que leurs homologues à focale courte. Ils constituent la solution la plus courante et sont utilisés dans les salles de classe, les salles de conférence, ainsi que dans les home cinémas. Contrairement aux lentilles à courte focale, si quelqu’un ou quelque chose brise la lumière projetée, cela bloquera l’image. Cela dépend évidemment de l’endroit où le projecteur est monté, mais il faut en tenir compte.

La raison pour laquelle vous obtenez un zoom 2:1 sur la plupart de ces projecteurs est de permettre la flexibilité non seulement de monter le projecteur au plafond, mais aussi de vous donner la possibilité de monter le projecteur sur le mur arrière de votre pièce. Les projecteurs dotés d’une large gamme d’objectifs de zoom signifient que probablement 90% des personnes peuvent monter l’unité sur une étagère arrière.

Le montage sur l’étagère arrière permet d’économiser de l’argent, en termes de longueur de câbles et de coûts d’installation, car il est plus difficile d’amener l’alimentation électrique à la plupart des plafonds, et si vous avez des plafonds assez hauts, travailler là-haut implique des échelles ou des échafaudages. Pour la plupart, le montage sur étagère est tout simplement plus simple et moins coûteux. Un objectif dont le rapport de projection est compris entre 1,4:1 et 4:1 est considéré comme une projection standard.

Objectif à longue focale

Parfois, le ou les projecteurs doivent être montés très loin de l’écran. C’est souvent le cas dans les grands amphithéâtres, les salles de bal, les salles de concert et les lieux de culte. Un objectif dont le rapport de projection est supérieur à 4:1 est considéré comme un objectif à longue portée.

Les avantages du décalage de l’objectif

L’obtention d’un positionnement, d’une taille et d’une forme optimaux de l’image peut être un élément essentiel de la mise en place de la meilleure solution possible pour votre installation. Le fait de disposer d’une grande capacité de zoom et de déplacement de l’objectif facilite l’installation, en particulier lorsque vous essayez de remplacer une unité plus ancienne qui était précédemment montée de manière fixe.

Le déplacement de l’objectif est une fonction qui permet d’aligner correctement l’objectif du projecteur avec l’écran. Il est beaucoup plus facile de monter ou de positionner correctement un projecteur pour obtenir une qualité d’image optimale avec le décalage de l’objectif que sans. Les projecteurs avec décalage vertical et horizontal de l’objectif ont la possibilité de déplacer l’image projetée de haut en bas et de gauche à droite, afin de faciliter le placement ou l’installation dans une plus grande variété d’endroits.

Le déplacement de l’objectif permet aux utilisateurs de déplacer l’image projetée le long de l’axe horizontal et vertical sans modifier la relation angulaire entre le projecteur et l’écran, ce qui élimine la nécessité de déplacer physiquement l’ensemble du projecteur et permet une installation réussie dans des espaces aux options de placement limitées, comme les plafonds bas de 8 pieds, qu’ils soient montés au plafond ou placés sur une étagère arrière. Vous pouvez préserver l’espace de tête dans des espaces qui nécessiteraient autrement une perche d’extension pour un positionnement précis et obtenir un positionnement correct de l’image sans avoir recours au keystoning numérique.

À l’inverse, les projecteurs sans lens shift doivent être positionnés avec une précision de 100 % pour projeter une image ayant la forme et la distribution appropriées sur l’écran. Cela est généralement assez difficile, de sorte que de nombreux installateurs ont recours au keystoning numérique, qui réduit la résolution à l’écran et ajoute des artefacts indésirables.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *