lun. Jan 24th, 2022

Plusieurs hommes sont complexés par la taille de leur pénis. Non seulement, les effets psychologiques sont graves mais cela peut aussi nuire à leur vie sexuelle et leur virilité en général. Heureusement, il y a maintenant des solutions dont la pénoplastie Paris qui permet d’augmenter la taille de la verge ou de l’agrandir selon les besoins. Le patient peut faire les deux en même temps si les examens préopératoires le permettent. Voici plus d’informations à ce propos.

La pénoplastie c’est quoi ?

La pénoplastie Paris est une intervention chirurgicale qui a pour but de rallonger ou d’agrandir la verge. Elle est prise en main par un chirurgien esthétique dans la plupart des cas. Elle est destinée à tous les hommes qui complexent sur la taille de leur pénis ou qui ont un micropénis. Elle résout donc les problèmes des hommes qui jugent que leur verge n’est pas assez grande pour leur permettre d’avoir une vie sexuelle épanouissante. En effet, avoir ce genre d’estimation pourrait développer un complexe dévalorisant pour certains hommes. D’ailleurs, plusieurs professionnels de la médecine et notamment ceux qui exercent dans le domaine de la médecine esthétique affirment que ceux le problème de la taille de la verge est plutôt psychologique que physique sauf pour ceux qui ont vraiment un micropénis.

Optimisée grâce aux avancées de la lipostructure ou lipofilling, la pénoplastie permet d’avoir une verge plus grosse et plus longue de manière naturelle et efficace. La technique est sans cicatrice apparente. Elle ne requiert aussi aucune pose de prothèse.

Qui peut faire de la pénoplastie à Paris ?

Les interventions chirurgicales car en général, il y en a deux, s’adressent à des hommes qui sentent avoir un problème au niveau de leur verge. Certes, aucune limite d’âge n’est indiquée pour la pratique de pénoplastie à Paris Cependant, elle n’est pas vraiment convenable pour les jeunes qui ne sont pas encore sexuellement actifs.

Il faut noter toutefois, qu’il ne s’agit pas d’une intervention ayant pour effet l’amélioration de la santé (incapacité à jouir, anorgasmie, etc.) ou encore d’optimiser l’aptitude sexuelle, bien qu’il ait une résonance physique et psychologique.

Les types de pénoplastie

Le chirurgien esthétique qui fait le diagnostic avant l’opération peut proposer 2 types de pénoplastie. Ils peuvent être pratiqués simultanément ou séparément :

  • la pénoplastie d’élargissement

Cette opération, comme son nom l’indique consiste à élargir la circonférence de la verge. Elle peut être conjuguée à la lipostructure. De cette manière, le patient peut sentir son calibre pénien augmenter. En moyenne, elle permet de gagner 3 à 6 cm en érection comme au repos. Lors de l’acte chirurgical, le professionnel prélève des cellules graisseuses sur les cuisses ou les fesses puis les réinjecte entre la verge et le fourreau cutané des corps caverneux.

Il est possible de faire des retouches d’un maximum de 3 opérations pour élargir la verge.

  • la pénoplastie d’allongement

Cette opération chirurgicale a pour but d’accroitre la longueur du pénis. Elle permet de gagner entre 2 à 5 cm de long au repos. Accompagnée de la pénoplastie d’élargissement, elle ne peut être faite qu’une seule fois.

La pénoplastie dans la ville de Paris pour un rallongement de verge dure environ 90 minutes. Il est possible que les opérations soient faites sous anesthésie générale ou locorégionale. Dans tous les cas, le patient doit prévoir une hospitalisation d’un minimum d’une journée.

Le déroulement de chaque intervention

La pénoplastie à Paris, que ce soit pour le rallongement ou bien pour l’élargissement de la verge doit passer par quelques étapes.

La première phase est l’examen préopératoire. Il s’agit d’une consultation faite avec le chirurgien pour connaitre la motivation du patient mais aussi pour voir tous les détails concernant ses antécédents médicaux.

La deuxième phase, toujours préopératoire est la consultation avec l’anesthésiste. Cette étape est aussi obligatoire. Elle est à faire au moins 48 heures avant l’intervention. Elle permet de prévoir les examens additionnels si nécessaire.

Pendant ces consultations, les médecins rappellent tout ce qu’il faut faire et ne pas faire. Il est par exemple prohiber de prendre des médicaments contenant de l’aspirine 10 jours avant l’opération. Selon les résultats des analyses faites par l’expert, il est aussi possible qu’un éventuel traitement anticoagulant soit suspendu. En général, 1 mois minimum avant l’intervention, le tabagisme doit être arrêté. Et au moins 6 heures avant, aucune nourriture ou boisson ne doit plus être prise.

Toutes ces restrictions permettent de faciliter la cicatrisation et la prise des greffons graisseux mais aussi d’éviter les risques d’infections diverses.

Lors de l’intervention, la partie intime est d’abord nettoyée et désinfectée. L’opération est généralement faite en ambulatoire avec une hospitalisation de quelques dizaines d’heures.

Pour l’intervention qui consiste à élargir le pénis, il est possible de faire une anesthésie locale approfondie ou anesthésie générale. Pour l’intervention de pénoplastie d’allongement, une anesthésie générale est indispensable.

Après l’intervention d’une pénoplastie, les zones de prélèvement et la verge elle-même peuvent présenter des œdèmes et des ecchymoses. Il n’y a donc aucune raison de paniquer car c’est tout à fait normal. Pour soulager les douleurs, les professionnels recommandent la prise d’antalgiques. Le patient doit aussi éviter de porter des sous-vêtements trop serrés. Cela pourra causer des compressions. Et pour finir, il doit au moins pendant une durée de 3 semaines, mettre en pause les activités sexuelles. Puis, la reprise doit être progressive et non brusque.

Il faut noter qu’il y a quelques contre-indications concernant la pénoplastie. La plupart est relative avec l’anesthésie générale. Tout cela sera rappelé avec le chirurgien avant l’intervention.

Pour prévenir les risques et les complications, l’idéal est de s’adresser à des professionnels reconnus et expérimentés.

Quels prix et remboursements ?

Un grossissement simple coute en moyenne 4 000 euros. Pour lipostructure globale, il faut prévoir jusqu’à 5 500 euros. Pour les opérations qui incluent la réalisation d’injections d’acide hyaluronique, la facture varie entre 3 500 et 4 500 euros.

Dans le cas d’un problème de micro-pénis, la prise en charge est couverte par la Sécu. Cependant, il faut passer par un urologue pour faire un diagnostic.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *